• Home  / 
  • Beauté
  •  /  Maquillage semi-permanent : tout savoir sur le microblading

Maquillage semi-permanent : tout savoir sur le microblading

Au lieu de prendre du temps à vous maquiller le matin, il vous est désormais possible de faire un maquillage semi-permanent. Cela vous permet d’avoir un résultat sur une plus longue durée et totalement naturel. Il s’agit d’une technique révolutionnaire venue tout droit des États-Unis pour amplifier votre regard. Voici tout ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce que le microblading ?

La technique du 6 D ou microblading est une pratique qui vous donne des sourcils parfaitement dessinés, sans avoir à les retoucher durant environ 18 mois. Il s’agit d’une technique asiatique ancestrale qui vous permet d’avoir des sourcils aussi vrais que nature.

L’esthéticienne commence par tracer des lignes fines pour redessiner le sourcil puis y ajoute une sorte de calligraphie à l’aide d’un stylo métallique doté de nano aiguilles. Le temps de pause dure généralement une heure pour avoir une ligne parfaite. Toutefois, pour que le rendu tienne plus longtemps, il est nécessaire de faire une retouche, trois semaines après la pose. Cela permet entre autres de fixer les microparticules et d’améliorer la pigmentation.

Pourquoi opter pour le microblading ?

Cette technique diffère du maquillage permanent dans le sens où ce dernier peut virer au bleu ou au rouge au fil du temps. Le microblading, quant à lui, ne s’estompe pas et vous permet d’avoir une plus longue tenue d’environ un an et demi. Le secret ? La pigmentation se fait au niveau de l’épiderme tout en redessinant les sourcils. En effet, si les pratiques classiques du maquillage permanent se font généralement entre 0,5 à 0,8 mm de votre peau, le microblading, lui reste simplement à 0,2 à 0,3 mm.

Vous ne risquez alors aucun problème capillaire, même si vos sourcils repoussent. Aussi, cette pratique ne touche pas les bulbes. Ce qui laisse à vos poils naturels une parfaite aisance.

La pratique fait-elle mal ?

Dans la pratique, le microblading ne vous fait pas autant mal que le maquillage permanent. En effet, comme les aiguilles ne pénètrent pas très profondément sous votre peau, vous ne sentirez que des picotements, puisqu’elles ne toucheront pas les terminaisons nerveuses. Le saignement est également moindre et vous n’aurez pas ou peu de croûtes gênantes une fois la prestation terminée. La cicatrisation est également très rapide par rapport aux méthodes de maquillage permanent classiques.

microblading

Comment savoir si le microblading est fait pour vous ?

Pour éviter les complications, il faut toutefois respecter quelques points. Vous devez savoir que ce type de maquillage ne convient pas aux peaux grasses. Si vous avez des pores trop ouverts, vous devez également vous orienter vers d’autres alternatives. Il vous est tout à fait possible de suivre une formation en microblading.

C’est pour cette raison que l’esthéticienne prend en compte la nature de votre peau avant de commencer la pratique. La professionnelle doit également voir en détail votre visage : le type (carré, rond, ovale, etc.), la forme de votre nez, mais également la couleur de votre peau.

Comment choisir la forme de votre sourcil ?

Pour ce qui est de la forme, elle est principalement à choisir en fonction de celle de votre visage. Si vous avez un petit menton et un front assez large, adoptez des sourcils arqués ou arrondis. Dans le cas où votre visage est assez longiligne, les sourcils droits sont parfaits pour lui redonner du caractère. Si vos traits sont assez marqués, surtout au niveau de la mâchoire, il est préférable de vous orienter vers une forme circonflexe terminée par une pointe assez longue. Pour un visage assez arrondi, les sourcils épais sont à privilégier. Si vous avez un visage ovale, sachez que tout vous sera permis ! L’avantage de cette forme en particulier, c’est que tous les types de sourcils vous vont à merveille.

Aussi, sachez que vous serez toujours conseillée par votre esthéticienne. Laissez-vous guider par l’expertise des professionnels dans le domaine pour ne pas tomber dans une mauvaise décision. Comme la tenue du microblading est assez longue, vous devrez donc faire attention lors de votre choix.

Pratiquer le microblading chez soi, est-ce possible ?

Désormais, cette technique de maquillage n’est plus réservée aux esthéticiennes. Si vous avez suivi une formation, vous pouvez appliquer les instructions chez vous. Il existe des centres de formation comme « Le temps d’un regard », qui vous proposent différents modules afin de maîtriser cet art.

Que vous soyez dermographe, esthéticienne, ou une simple curieuse, suivre une formation vous permettra d’améliorer vos connaissances dans le domaine du maquillage semi-permanent. Les cours seront à suivre en fonction de votre niveau. Vous aurez tout ce dont vous avez besoin pour votre formation, le centre vous offrira les documents nécessaires. À la dernière séance, en fonction de l’établissement que vous choisissez, vous aurez la possibilité de jouir d’un certificat ou d’une attestation. En tout cas, vous aurez l’occasion d’apprendre cette technique révolutionnaire avec des professionnels du maquillage, que vous pourrez reproduire chez vous ou en faire votre métier.

Les pratiques du microblading par les professionnels

Il existe deux grandes techniques de microblading dont la méthode poil à poil et la technique de l’ombrage. La première consiste à redessiner le sourcil à travers des traits fins pour suivre la courbure déjà présente. La deuxième quant à elle, permet d’apporter un effet crayon sur le sourcil, et ce, de façon permanente. Pour avoir un résultat plus prononcé, les deux techniques peuvent être mixées en fonction de la forme et des traits choisis.

En effet, le microblading est particulièrement utilisé dans le but de combler les traits d’un sourcil et d’apporter plus d’épaisseur à celui-ci. La couleur utilisée doit toujours être proche de la teinte naturelle des sourcils. Avant de se lancer dans le dessin, l’esthéticienne trace des traits fins qu’elle viendra par la suite ajuster avec la pointe de son stylo métallique. Cette méthode lui permet de ne rien rater pour vous éviter d’avoir des sourcils disproportionnés.

Comme tout maquillage, les résultats peuvent varier en fonction de votre couleur de peau. Sachez que les effets d’une même pigmentation sur un visage brun et un visage blond ne seront pas les mêmes. C’est pour cette raison que l’esthéticienne prendra également en compte la couleur naturelle de vos sourcils.