• Home  / 
  • Santé
  •  /  Peut-on soigner ses hémorroïdes avec un traitement naturel ?

Peut-on soigner ses hémorroïdes avec un traitement naturel ?

Avoir des démangeaisons à l’anus, sentir des brûlures quand on va aux toilettes et avoir mal jusqu’à ne plus pouvoir s’assoir convenablement… aucun doute : vous avez des hémorroïdes. Ce n’est pas facile à gérer tous les jours et c’est même infernal parfois si on ne fait rien pour y remédier. D’ailleurs on a tendance à se demander…

Les hémorroïdes… Pourquoi moi ?

Sachez tout d’abord que si vous avez des hémorroïdes, ce n’est vraiment pas la fin du monde. On peut facilement vivre avec et accomplir de bonnes choses. D’ailleurs, saviez-vous que Napoléon Bonaparte souffrait également d’hémorroïdes ? Pourtant c’était un homme très influant.

l2

Toutefois, bien que les hémorroïdes soient avant tout une prédisposition génétique, elles résultent de l’association de plusieurs causes. En effet, c’est surtout l’alimentation qui compte le plus dans ce cas. Si vous mangez gras et épicé, vous avez plus de chance de les avoir.

Mais la principale cause des hémorroïdes est l’augmentation de pression au niveau de la zone anale. Cette pression est générée par le surpoids, la position assise et les vêtements serrés.

Même si aucune recherche ne le montre vraiment, mais le tabac et l’abus d’alcool et d’excitants comme le café ou le thé, semblent être impliqués dans la survenue de ce trouble.

Ne cherchez pas plus loin, même si vos parents vous ont transmis le gène de cette maladie, vous êtes le premier responsable de son apparition !

J’en ai marre des médicaments… Une alternative ?

Le bon réflexe est d’aller voir un proctologue. Toutefois, certaines personnes retombent vite dans les mauvaises habitudes et souffre de ce qu’on appelle « récidives ». Vous pouvez passer par l’opération, les médicaments en tout genre… mais si vous ne changez pas de style de vie, ça revient !

l3

Ceci dit, il y a une alternative à la chirurgie et les médicaments. Il suffit de suivre un traitement naturel pour soigner ses hémorroïdes externes et éventuellement, internes. Mais, ce n’est pas de tout repos, vous êtes prévenus !

Un traitement naturel commence par un… Changement !

Comme on le dit et redis, pour traiter efficacement ses hémorroïdes, il faut changer de vie, littéralement ! En fait, ce qu’on veut dire par là est qu’il faut changer son alimentation, son activité, son hygiène de vie, ses habitudes hygiéniques, ses habitudes vestimentaires et parfois même, son boulot !

Alimentation : Il faut bannir les aliments gras et épicés et surtout éviter les fastfoods comme de la peste. Il faudrait aussi consommer beaucoup de fibre pour éviter la constipation qui ne fera qu’aggraver votre cas.

l4

Hygiène de vie : Plus de tabac, de café, de thé, d’alcool…

Activité physique : Il faut à la fois éviter la sédentarité et les activités très poussées. Il suffit de trouver un juste milieu. D’ailleurs, opter pour la natation ou le yoga est un bon choix. Mais, ne restez surtout pas assis longtemps, même au boulot !

Habitudes vestimentaires : A proscrire les jeans serrés et les matières synthétiques du moins pendant la crise. Le string est à bannir aussi. Il suffit de le garder pour les occasions spéciales.

Hygiène : Ne vous lavez plus avec des savons parfumés et bourrés d’alcools. D’ailleurs, pour les femmes, évitez aussi de vous laver les parties génitales avec ces savons. Optez pour des produits naturels comme le savon de Marseille ou… de l’eau tout simplement !

Un traitement naturel… et s’il suffisait d’utiliser de l’eau ?!

L’eau est le produit le plus naturel avec des propriétés apaisantes et anti-inflammatoire. Ce n’est pas pour rien que les trois quarts de notre corps soient constitué d’eau !

l5

A l’état solide : ET par là, on entend bien sur la glace. Il suffit de mettre un sac de glace ou quelques cubes enrobés d’un linge propre en coton sur la zone enflée, notamment l’anus ici pour voir sa douleur diminuer, voire disparaitre.

A l’état liquide : A part se laver avec, et strictement avec, un bain de siège est la méthode la plus ancestrale pour guérir des hémorroïdes. Il est recommandé d’en faire 4 à 6 fois par jours pendant 15 à 20 minutes. La température de l’eau peut être choisie comme bon vous semble, ce n’est pas le plus important.

Un traitement naturel passe par les… Plantes !

La nature nous a tout donné et à chaque maladie, son remède. D’ailleurs, c’est comme ça que nos ancêtres se soignaient. On l’a enfin compris et c’est pour ça qu’on trouve aujourd’hui des médecins spécialisés dans la médecine par les plantes : les homéopathes.

l7l6

Pour le cas des hémorroïdes, deux plantes sont en vogue : l’hamamélis et l’écorce de chêne séché. Ces deux produits, infusés et mis dans le bain de siège procurent un soulagement presque immédiat des douleurs et démangeaisons. A long terme, elles soignent l’inflammation.

l8l9

Il y a aussi la camomille et le romarin, en bain de siège ou en solution buvable, ces deux plantes stimulent la circulation sanguine, apaisent, adoucissent la peau et diminuent la douleur. De plus, les hémorroïdes sont une source de stress, la camomille peut prévenir ça également.

l10

Mais, le problème qui persiste avec les hémorroïdes, c’est que la peau perd de son élasticité et c’est ce qui provoque les récidives au même endroit. C’est pour ça que l’Aloès Vera, en application directe ou par son extrait, prévient ce problème en régénérant la peau.

l11

En ce qui concerne l’hygiène, puisque le savon est proscrit, vous pouvez utiliser la lavande ou son extrait avec le bain de siège. N’empêche, il ne faut pas utiliser les savons parfumés à la lavande ! Ces derniers sont mauvais pour la santé ! Optez pour le naturel ! En plus, elle est apaisante quand c’est frais !

Un traitement naturel… Ça peut ressembler à un médicament !

l12

Quand on parle de traitement naturel, on a tendance à penser à ce vieux magasin de plantes médicinales chinoises. Détrompez-vous. Un traitement naturel est avant tout, un qui ne contient que des ingrédients naturels. Ça peut se présenter sous forme de pilules ou de crèmes tout en restant 100% naturel. Avez-vous entendu parler d’Hemapro ?