Quels sont les risques des régimes alimentaires ?

Quand on a envie de perdre un peu de poids, on s’attaque vite à un régime alimentaire, souvent draconien. Le problème, c’est que la plupart des gens ne consultent pas un spécialiste et préfèrent avoir un régime sur internet.

Si c’était aussi simple, la médecine ne sera plus nécessaire dans ce domaine et il suffirait de faire des recherches et de donner aux gens des recettes « miracles ». Or, ça ne marche pas ainsi dans la vraie vie. Le suivi d’un spécialiste est essentiel pour nous garder à l’abri de certains dangers.

Les régimes ne sont pas faits pour les enfants !

Pourtant, la plupart des gens commencent les régimes à l’adolescence. Sans suivi médical et en suivant un régime miracle trouvé sur le net, on expose son corps à des carences alimentaires énormes.

Close-up of girl (7-9) sleeping on sofa

Contrairement aux adultes, les enfants sont beaucoup plus fragiles à ces carences. Si un adulte bien portant peut faire face à ce problème, le corps d’un enfant a besoin de ces vitamines pour pouvoir faire face aux changements que son corps subit.

Non seulement son corps demande déjà plus qu’un adulte en vitamines, calcium et toute sorte de nutriments, mais en plus il fait un travail incroyable pour grandir et supporter les changements hormonaux qu’il vit.

En un mot, un enfant NE DOIT PAS suivre de régime de perte de poids sans l’avis d’un pédiatre !

Les régimes hypocaloriques, entre perdre conscience et… perdre la VIE !

On a tous entendu parler de ces régimes hypocaloriques. Alors oui c’est vrai, ça fait perdre beaucoup de poids mais aussi et surtout… ça risque de faire perdre la vie.

Le principe de ces régimes et de consommer beaucoup moins de calories que ce dont notre corps a besoin et naturellement, le pousser à puiser dans ses réserves de graisses pour nous fournir de l’énergie.

l18

Toutefois, on expose le corps à des carences. Le manque d’énergie dans le cerveau le rend incapable de fonctionner normalement et on vit ce qu’on appelle une hypotension orthostatique. Ça veut dire qu’on perd l’équilibre quand on se lève… EN PREMIER TEMPS.

Si on pousse encore, on aura des étourdissements et des pertes de conscience constantes. Le corps réagit comme s’il était en état de famine. Ce qu’on ne sait pas, c’est que quand on affame son corps, il commence à marcher au ralentit.

Dans un état un peu plus avancé, le corps se concentre sur sa survie et commence à sélectionner les organes qui doivent recevoir de l’énergie pour le garder en vie… les organes nobles.

l19

Quand ces organes ne reçoivent pas assez d’énergie, c’est la mort !

Et si la personne s’en sort, ce n’est pas sans séquelles !

Les régimes hyperprotéinés et le… foie !

l20Ces régimes sont surtout faits pour les sportifs qui doivent avoir un apport en protéines pour entretenir leur masse musculaire. Ceci dit, ce n’est pas sans risque qu’on peut se permettre de consommer beaucoup trop de protéines.

Il faut savoir que les protéines sont dégradées au niveau du foie. Comme chaque organe, quand on lui donne une charge supérieure à ce qu’il peut endurer, il essaye de doubler d’effort pour la supporter et fini par se « fatiguer » !

Ce qui ne tue pas rend plus fort !

l21On ne parle pas de vous mais des graisses ! A chaque fois que vous entamez un régime et que ça ne marche pas, votre corps développe une certaine résistance ! Ça fait partie des pièges à éviter