• Home  / 
  • Santé
  •  /  Comment se passe une opération d’hernie discale ?

Comment se passe une opération d’hernie discale ?

L’hernie discale n’est pas une maladie simple. Ça génère des douleurs parfois insupportables à cause de la compression des nerfs. Ça peut aller jusqu’à un handicap moteur très important.

Que ce soit à cause de la douleur ou tout simplement à cause de la compression des nerfs, le patient se trouve sans ressources devant cette maladie et la chirurgie devient même vitale.

La chirurgie, pour qui ?

l134

Sachez que la chirurgie n’est pas courante dans les hernies discales pour la simple raison que l’opération est assez lourde. Elle touche une zone assez sensible qu’est la colonne vertébrale et la moindre faute pourrait faire perdre au patient l’usage de ses jambes, voire la mobilité.

Ceci dit, éviter cette chirurgie n’est pas toujours une option. Pratiquée en dernier recours après un traitement médical adapté, le but est de délivrer le patient de la douleur et d’améliorer sa qualité de vie.

l135

Toutefois, cette opération peut être pratiquée en urgence quand il y a une paralysie des muscles à cause de la compression de la racine ou s’il y a des troubles sphinctériens à cause de la compression de plusieurs racines, ou encore si la sciatique est comprimée et très douloureuse qui ne cède pas aux antalgiques majeurs.

Le problème quand la chirurgie est à but antalgique, les douleurs lombaires ne disparaissent pas. C’est pour cette raison qu’on n’opère que les cas cités ci-dessus.

Comment ça se passe ?

La version courte :

l136

Vous êtes hospitalisé la veille de la chirurgie. Une douche à la Bétadine est pratiquée, voire un rasage du site opératoire. Vous êtes anesthésié et vous vous réveillez au même endroit au bout de 2 à 3 heures. Vous passez 2 heures en salle de réveil et vous revenez à votre chambre sans douleurs.

La version longue :

C’est la version qu’on ne vous expliquera pas ou mal avec des mots techniques que vous ne comprendrez pas. Ce qui se passe après l’anesthésie, c’est qu’on vous change de position, en position ventrale (sur le ventre), genu-pectorale (moitié allongé, moitié pendant en bas) ou latérale.

l137Une incision est faite sous contrôle radioscopique là où le problème se situe puis on commence par inciser les « couches » petit à petit, commençant par l’espace inter-laminaire, le ligament jaune qui est réséqué pour se retrouver dans le canal vertébral.

C’est là que ça se corse un peu. Le chirurgien repère l’hernie, libère les nerfs et racines comprimés, enlève l’hernie à l’aide d’une pince à disque et commence à refermer.

Des fois, il aura à faire un curage. Il vérifiera ensuite l’absence de saignement, lavera le champ opératoire et refermera comme il a incisé.

l138

Il mettra un drain pour éviter tout hématome, qui sera enlevé au bout de deux jours.

Ceci dit, sachez que dans certains cas, l’anesthésiste fera une anesthésie locorégionale ou mettra en place une péridurale pour contrôler la douleur postopératoire.

Dans la majorité des cas, le patient n’aura plus de douleur après et retrouvera la mobilité.

Après la chirurgie ?

L’hospitalisation :

Vous resterez à l’hôpital entre 2 à 3 jours après l’opération et le premier lever se fera le lendemain de l’opération. Vous bénéficierez de traitements antalgiques à la demande et vous ne sentirez qu’une petite gêne au niveau du site opératoire.

l139

Toutefois, vous pouvez avoir des complications et nécessiter une intervention chirurgicale, notamment en cas d’hématome compressif. Sachez aussi que vous aurez votre chirurgien à votre disposition et que ces complications sont rares.

A la sortie de l’hôpital :

Vous aurez un repos strict avec lever de 15 minute chaque heure pendant 10 à 15 jours suites auxquels vous devriez suivre un programme de kinésithérapie de 15 séances minimum.

La reprise de la conduite ne devra se faire qu’au bout de 3 semaines et vous pouvez reprendre une activité sédentaire au bout de 4 à 6 semaines.

l140

Pour l’activité physique par contre, vous devriez attendre entre 2 à 3 mois sinon vous risquez de vous faire du mal.

Durant toute cette période de convalescence, il vous serait interdit de prendre des charges lourdes ou de vous incliner trop et de manière brusque.

Un cas particulier… l’hernie discale foraminale :

L’hernie discale foraminale est une hernie discale qui se situe dans le foramen, un espace arrondi entre chaque vertèbre où passent les nerfs lombaires.

l141

La chirurgie dans ce cas précis est assez lourde puisqu’il s’agit d’une ablation de la vertèbre décale sur le foramen.

Ceci dit, bien que ce ne soit réservé qu’au cas les plus urgents et les plus difficiles, cette chirurgie donne de très bons résultats et permet au patient de retrouver sa mobilité sans aucune douleur.