• Home  / 
  • Santé
  •  /  Nerf sciatique : comment s’asseoir et dormir correctement ?

Nerf sciatique : comment s’asseoir et dormir correctement ?

Ça nous arrive de nous réveiller le matin avec une douleur qu’on n’arrive pas à expliquer. Que ce soit au bras, à l’épaule, au dos ou aux jambes, cette douleur qui s’installe brusquement peut devenir insoutenable au fil de la journée.

l141

Qu’elle soit d’origine musculaire, nerveuse ou articulaire, elle nous bloque. L’une de ces origines les plus communes est le nerf sciatique. Non seulement la douleur est assez intense mais ça peut devenir vraiment handicapant !

Le nerf sciatique, c’est quoi ?

Pour commencer, le nerf sciatique est un nerf qui innerve la jambe. Il va par pair et sa racine passe par la colonne vertébrale, entre les vertèbres lombaires.

Pourquoi ce nerf fait-il autant parler de lui ?

Le nerf sciatique est un des nerfs les plus sollicités pendant le mouvement. Assis ou debout, ce nerf est toujours sous tension. Le moindre mouvement peut le « déranger ». D’ailleurs cette douleur porte son nom : La sciatique.

l143

De plus, la moindre lésion de ce nerf rend la personne hyperalgique, voire incapable de bouger. Et comme ses rapportes anatomiques sont multiples, on ne peut pas la situer correctement.

La sciatique, un symptôme et non une maladie en soi !

Sachez toutefois, que la douleur sciatique est un symptôme d’autre maladie. Si ce n’est pas une lésion du nerf lui-même, ça renvoi vers d’autres diagnostiques à savoir, la plus probable, l’hernie discale.

l144

La sciatique étant le signe le plus marqué de l’hernie discale, on commence toujours par explorer cette piste pour passer à autre chose, comme la lombalgie.

Ceci dit, une lombalgie peut ne pas être associée à un problème du nerf sciatique. Il faut savoir qu’un problème sciatique est associé à une douleur qui commence dans les vertèbres lombaires (le bas du dos) et irradie vers toute la jambe concernée, voire les deux.

l145

Le mieux serait d’aller consulter pour traiter la sciatalgie. Mais, dans l’urgence on peut essayer de comprendre le problème vu que généralement la douleur s’installe brutalement et d’une façon aiguë.

Pourtant, certaines personnes peuvent la voir apparaître d’une façon progressive à mesure que le nerf sciatique reste comprimé dans le temps.

En fait, la compression de ce nerf en elle-même déclenche une douleur aiguë. Mais, quand la compression n’est pas importante ou d’assez courte durée (comme le temps d’une nuit) on peut avoir une douleur modérée qui disparait si l’on prend les bonnes mesures préventives.

l146

Ces mesures préventives reposent surtout sur la façon dont on s’assoit et dont on dort…

Réapprendre à s’assoir proprement pour éviter la sciatique !

Si l’on a bien compris le trajet et les rapports anatomiques du nerf sciatique, on peut facilement repérer les positions qui font mal. Sinon voici une petite explication :

La chaise :

l147

Quand on est assis sur une chaise, on a les jambes fléchis et généralement le dos un peu courbé. C’est un problème que rencontrent généralement les personnes qui travaillent sur un bureau avec un ordinateur.

Cette position n’est pas idéale. Non seulement on augmente la tension sur le nerf sciatique en l’obligeant à prendre la forme courbée de la jambe mais en on en rajoute en courbant le dos. Imaginez-le comme un élastique qu’on tire. A un certain moment il va perdre son élasticité.

A mesure qu’on reste dans cette position, le nerf est sous tension et finira, comme un élastique, par se détériorer et par conséquent… faire mal.

  • Ce qu’il faut faire :

l148Il faut allonger les jambes et essayer de porter des chaussures confortables. Il faut aussi essayer de garder le dos droit et résister à la tentation de le courber.

Pour les utilisateurs des ordinateurs, soulever ce dernier jusqu’au niveau du visage est une bonne alternative pour garder le dos droit.

Il faut aussi bannir les chaises sans dossiers car ce dernier aide à garder le dos bien droit.

Enfin, il faut prévoir des pauses de temps en temps pour se dégourdir les jambes et s’étirer. Quelques minutes suffisent pour se soulager.

Le canapé :

l149

Ou plutôt la télé… Quand on regarde la télé, on est tellement absorbé par ce qu’elle diffuse qu’on ne fait plus attention à sa position.

On a tendance à s’assoir devant cette dernière de manières bien étranges. Les pieds à terre ou sur une table basse, le cou tordu si le canapé est sur le côté et parfois le dos courbé ou tordu.

  • Ce qu’il faut faire :

l150

Déjà qu’on ne laisse pas les jambes à terre. Il faut adopter une position demi-assise et rester devant la télé et non pas à côté.

Il faut aussi se mettre des coussins sous les points d’appuis si le canapé est assez rigide.

Comme pour la chaise, il faut prévoir quelques pauses pour s’étirer et bouger.

Si le canapé est assez moelleux, essayez de vous enfoncer dedans pour qu’il épouse les courbes de votre corps.

Réapprendre à dormir convenablement !

Bien que dormir soit une tâche involontaire et qu’on ne contrôle pas vraiment sa position pendant le sommeil, on peut essayer au moins de l’améliorer. Il suffit d’y penser pour puisse « inconsciemment » régler sa position.

Close-up of girl (7-9) sleeping on sofa

Mais, pour commencer, il faut oublier cette fâcheuse habitude de dormir sur le canapé, devant la télé et avec ses vêtements d’extérieur.

Il faut à tout prix choisir des vêtements amples et dormir sur un vrai lit, avec un vrai matelas. Si l’on fait ça, on aurait fait la moitié du chemin.

Revenons maintenant à la position. Ne vous endormez pas en position demi-assise et essayez de garder un alignement naturel de votre colonne vertébrale.

l151

Bien que certaines personnes préfèrent dormir sur le ventre, essayez d’éviter, du moins pendant la crise. Quand on dort sur le ventre, ce dernier s’enfonce dans le matelas et ça courbe le dos. Ce n’est pas l’idéal quand c’est exactement ce qu’on cherche à éviter.

On peut aussi dormir sur le côté, dans la position fœtale. Cette dernière étant la position la plus naturelle pour un être humain, ça aide à soulager la douleur.

C’est loin d’être un simple problème de position !

En effet, la position à elle seule ne prévient pas la sciatique. L’endroit est tout aussi important.

l152

En ce qui concerne la position assise, si l’on est obligé à garder cette position longtemps, vaut mieux investir dans un bon fauteuil relax assez rigide et grand pour tenir la bonne position et assez moelleux pour protéger les points d’appuis.

Pour dormir, comme dit plus haut, il faut avoir un bon matelas. Les matelas dits « orthopédiques » sont très bien et préviennent bien les douleurs sciatiques. Sinon, on peut miser sur de bons coussins à mettre sous les fesses pour aligner au maximum le dos.

l153

Enfin, les vêtements : Eviter l’abus de port des ceintures rigides et des corsets. Privilégiez aussi les vêtements amples qui permettent au corps de bouger convenablement.

Et… misez sur l’exercice physique pour muscler son dos et ses jambes !