• Home  / 
  • Beauté
  •  /  Les formes différentes de pilosité

Les formes différentes de pilosité

La pilosité se caractérise différemment selon les personnes, selon le sexe, selon des zones particulières du corps. La pilosité est qualifiée selon trois niveaux que l’on détermine par pilosité abondante, hypertrichose ou hirsutisme.

La pilosité abondante présente un duvet de poils plus épais et plus visible que la moyenne pour la plupart des personnes qui sont dites poilues. Généralement, les zones concernent les endroits où les poils sont présents. Dans ce cas de pilosité abondante, on ne parle pas de dérèglement hormonal ou de maladie. Un traitement médicamenteux, un surpoids peuvent engendrer ainsi plus de poils que la “normale”, mais ce cas n’est pas alarmant.

L’hypertrichose caractérise l’excès de poils donc concerne toutes les personnes qui sont qualifiées de très poilues et ce parfois sur des zones très étendues voir même des endroits où habituellement les poils ne sont pas visibles ou sont très discret, comme le visage féminin par exemple.

L’hirsutisme ne concerne que les femmes et caractérise une pilosité épaisse et surtout sur des zones qui concernent le plus souvent les hommes. Des causes hormonales, l’hérédité ou des traitements médicamenteux peuvent être à l’origine de cet état. Globalement, cette pathologie est liée à une production excessive d’hormones androgènes.

femme-pilosite

Trop de poils, mais pourquoi ?

Avoir une pilosité excessive, soit posséder des poils plus que la normale, chez les femmes surtout mais aussi chez certains hommes, peut-être lié à différentes causes. Les causes hormonales sont la première raison, et bien souvent, si le taux d’hormones mâles (Androgènes) est trop élevé au regard des hormones femelles (œstrogènes), les poils sont beaucoup plus abondants parfois excessifs. Ensuite certains traitements médicamenteux peuvent être la cause d’un excès de poils, oui des médicaments précis peuvent favoriser les poils (cortisone ou autres…). Le facteur hérédité a aussi une incidence, il existe bien des populations qui sont plus poilues que d’autres. L’Obésité ou le diabète sont aussi des causes métaboliques qui peuvent générer une hyperpilosité. Enfin certaines maladies précises sont aussi des causes pathologiques qui peuvent favoriser un surplus de poils.

Quand il y a croissance anormale des poils chez une femme on parle alors d’hirsutisme. Bien souvent, chez les femmes qui disposent de cheveux foncés et pigmentation foncée on note souvent plus de poils que pour les peaux plus claires et cheveux plus clairs. Le plus souvent ces poils se caractérisent par du duvet plus ou moins épais, mais ils restent disgracieux pour toutes ces femmes qui sont ainsi très complexées. Par ailleurs, avec l’âge, et la baisse du niveaux d’oestrogènes, à la ménopause, ces femmes sont encore plus préoccupées.

Les poils au visage, comment y remédier ?

Les poils au visage sont parfois très disgracieux chez une femme, trop de sourcils, trop de moustache, poils de nez, pour y remédier il existe quelques solutions et quelques conseils à suivre.
Pour des sourcils, le plus souvent, il s’agit de débrousailler et donc donner une jolie forme à ceux-ci, généralement c’est à l’aide d’une pince à épiler que ce travail se fait. La technique de l’épilation au fil se répand aussi de plus en plus mais il faut avoir la technique d’une professionnelle pour y parvenir, pour les sourcils très épais et en broussaille, une petite paire de ciseaux permet de les tailler afin d’affiner ensuite avec une pince à épiler.

La cire n’est pas recommandée tout comme une épilation au laser qui pourrait procurer des soucis à votre vue. Pour une solution radicale, il existe l’épilation à l’électrolyse.
Pour les poils de nez qui ont un rôle important car ils forment une barrière efficace contre les poussières et microbes, il convient donc de s’occuper surtout de ceux qui dépassent des narines, pour cela il existe des petits ciseaux ou petites machines à piles à utiliser juste pour l’extérieur des narines et ce qui peut se voir, il faut éviter de supprimer les poils à l’intérieur.
Pour la lèvre supérieure, cette moustache si disgracieuse pour les femmes, la pince à épiler est un bon moyen, de même pour certains cas, la décoloration est une bonne méthode. L’épilation la plus répandue sur cette zone est celle à la cire. Surtout ne jamais utiliser le rasoir de même les crèmes dépilatoires, pour une méthode efficace l’épilation à l’électrolyse est une bonne méthode, le laser aussi pour les poils plus foncés.

Ainsi, selon les zones du visage, des précautions sont à prendre, l’épilation définitive reste toujours la meilleure solution, électrolyse surtout.
Il est rassurant cependant de voir que pour tous ces poils, des solutions sont présentes, ainsi, fini les poils disgracieux sur le visage, et si vous ne vous sentez pas capables d’améliorer le tout, les esthéticiennes et salon de beauté sont là pour vous aider, les coûts restent raisonnables…

Et sous les aisselles ?

Quand aux poils des aisselles, le plus souvent pour une femme il convient de raser
par souci d’esthétisme, chez d’autres, elles préfèreront garder la barrière anti sueur qui reste le rôle principal de ses poils sous les bras. Les hommes généralement ne se préoccupent pas de ces poils là et d’ailleurs, ils sont aussi, chez les hommes un signes de virilité que les femmes apprécient dans l’ensemble. Le souci reste l’odeur, selon la transpiration de chaque personne, une hygiène soignée et régulière permet de limiter les odeurs, les femmes qui se rasent ont moins de souci quand aux odeurs, et il existe également des personnes qui souffrent d’une transpiration accrue, mais cela n’est pas lié à la présence ou non des poils. Ainsi pour les aisselles, chacun est libre de faire comme il l’entends, les crèmes dépilatoires, ou épilation à la cire ne sont pas recommandées pour cette zone, le rasage reste la solution la plus utilisée.