• Home  / 
  • Animaux
  •  /  Élever des poules en ville : comment s’y prendre ?

Élever des poules en ville : comment s’y prendre ?

Il arrive des fois d’avoir une petite nostalgie à la compagne, vouloir consommer du lait frais ou des œufs frais. Toutefois, quand on habite en ville et que toute sa vie y est liée, ce rêve devient presque impossible.

l122

On pense alors à élever des poules dans son jardin ou dans sa cour. Le problème c’est qu’on ne sait pas par où commencer, ni comment concrétiser ce rêve. Pourtant c’est très simple. Voici comment s’y prendre :

La loi, une affaire non négligeable !

l123Avant de commencer à acheter des poules, il faut savoir que ces animaux n’ont rien en commun avec les animaux domestiques habituels. Ça nous suit partout certes comme un chien quand on les appelle, mais la loi ne les considère pas du même ordre que ces derniers.

En effet, certaines communes interdisent l’élevage de poules. Il faut se renseigner auprès de sa mairie. Ça va de même pour les lotissements. Il faut bien lire le règlement interne ou au pire demander l’autorisation des voisins.

l124

Le problème se pose aussi avec le poulailler, parce qu’on ne peut pas élever les poules en plein air à sa guise. Un poulailler mobile ne demande aucune autorisation auprès du service d’urbanisme. Par contre, un poulailler fixe ne doit pas excéder le 5m², sinon sa construction obéit aux règles du PLU.

 Choisir ses poules :

Là aussi, ce n’est pas comme un chat. Les coqs n’ont pas leur place en ville à cause de la nuisance sonore bien évidemment.

l125

Sachez aussi qu’une poule pondeuse n’a pas besoin d’un coq pour assurer ce rôle. Ceci dit, les poules n’aiment pas la solitude. Pensez à en acheter par pairs. Disons que c’est comme les femmes, elles n’aiment pas aller aux toilettes toutes seules.

Veiller aussi à avoir le certificat d’origines des poules au moment de l’achat. C’est assez important pour justifier des origines de ces dernières.

Le poulailler !

l126

Comme on l’a déjà mentionné, les poules ne dorment pas sur le canapé et ont besoin d’un vrai poulailler. Ces petites divas n’aiment pas être mouillées et détestent la chaleur. Il leur faut donc, un abri.

Quand vous achetez un poulailler, veillez à acheter un poulailler adapté à vos poules, à leur nombre et à leur besoin. Sachez qu’elles auront besoin d’un pondoir et que certains poulaillers en disposent si vous n’avez pas envie de changer la paille à chaque fois.

Savoir s’en occuper

l127

Oui c’est vrai, les poules ça ne demande pas beaucoup d’entretient. Ceci dit, un minimum leur ferait beaucoup de bien et surtout… vivre.

Même si ça mange tout, le régime alimentaire de vos poules aura des conséquences sur vous. Après tout, vous consommerez bien les œufs. Pensez à leur acheter de la nourriture adéquate et à leur fournir des compléments alimentaires en plus du mélange de graines.

Surtout, évitez de faire l’erreur de les laisser piocher dans vos poubelles. Les viandes et épluchures ne sont pas bonnes pour elles.

l128

N’oubliez pas l’eau. Changez l’eau quotidiennement car les poules aiment et doivent avoir de l’eau fraiche.

Il faut aussi veiller à leur propreté. A l’état sauvage, les poules changeront de place pour un endroit plus propre. Vu qu’elles sont en quelque sorte « prisonnières », vous devriez nettoyer le poulailler au moins une fois par semaine.

La sécurité :

l129Enfin, un dernier sujet et pas des moindre, ce n’est pas parce que vous êtes en ville qu’il n’y aura pas de prédateurs. Surveillez et n’oubliez pas de fermer le poulailler la nuit.